La menthe

bouquet de menthe fraiche

Les différentes menthes existent à l’état sauvage .

Elles sont originaires des régions tempérées et subtropicales. Plusieurs d’entre elles sont largement cultivées.

C’est une dame envahissante, surtout au jardin, elle est enivrante par son parfum .

Le monde entier accommode cette herbe aromatique à ses mœurs. Ainsi, on la retrouve sous toutes les formes imaginables ; en gelée, en sauces, en thé, en décoration, en décoction, séchée, ciselée, entière, hachée, en sorbet, en vinaigrette…

La menthe possède un petit goût différent selon le sol dans lequel elle est cultivée. Pas mal de nuances de goût suivant les espèces, menthe douce, menthe poivrée, menthe anisée, menthe chocolat, etc…

Elle fait le succès de certains plats régionaux mais son menthol est également très utilisé en industrie pour fabriquer des arômes de dentifrices, de chewing-gum, de parfums…Au Japon, on pratique l’extraction de l’essence de menthe depuis 2 000 ans.

En plus de ses qualités parfumeuses, le menthol est un bon stimulant pour l’estomac, antiseptique et analgésique. Mais il ne faut jamais abuser de la menthe en soirée, car elle peut causer de l’insomnie.

L’huile essentielle de menthe est très utilisée en aromathérapie ( surtout la menthe poivrée ), en phytothérapie et dans la médecine japonaise .

Le gingembre

rhizome de gingembre

 

Le gingembre est un rhizome. C’est la partie souterraine et parfois subaquatique de certaines plantes vivaces.

Mais ATTENTION il ne faut pas confondre rhizome et racine.

Qu’est-ce qui les différencie ?

Et bien le rhizome se développe plutôt horizontalement contrairement à la racine plus plongeante. Sa structure interne est le plus souvent un organe de stockage, une réserve d’énergie. Et ce rhizome porte de minuscules feuilles qui ressemblent à des écailles, des nœuds et des bourgeons qui vont produire des tiges aériennes et des racines. De plus quand il est séparé de sa plante d’origine il devient un organe de propagation et de reproduction.

Le Gingembre, ZINGIBER officinal, est sans doute le plus connu des rhizomes. Il est originaire d’Asie, mais commercialisé depuis bien longtemps par les marchands arabes de la côte Est de l’Afrique qui l’appelait ZENJ. Il est présent dans la quasi-totalité des cuisines asiatiques, en Inde, en Chine, au Vietnam, au Japon etc .

Le jeune rhizome est juteux et charnu, avec un goût assez doux. Plus il vieillit, plus il devient fibreux et fort.

Le gingembre est stimulant, diaphorétique, expectorant, carminatif et antiémétique . L’usage du gingembre remonte à plus de 5000 ans. C’est l’une des plantes les plus utilisées en médecine Ayurvédique indienne.

Également utilisé en phytothérapie, le gingembre est conseillé pour les désagréments digestifs, le manque d’énergie, de vitalité ou encore pour combattre diverses infections.

Le gingembre est riche en minéraux. Il contient du manganèse, du phosphore et du magnésium. Mais aussi du calcium, du sodium et du fer. Il est également un puits de vitamines, puisqu’il contient des vitamines B1, B2 et surtout de la vitamine B3.

En 1999, l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu l’utilité du rhizome de gingembre pour lutter contre les nausées et les vomissements de la grossesse. En effet, les gingérols et les shogaols contenus dans la plante jouent un rôle important dans l’effet antiémétique, notamment en agissent sur la réduction des mouvements de l’estomac.

 

Recette avec du gingembre : Riz épicé aux pommes de terre

Le persil plat

persil plat vu de près

C’est une plante qui existe spontanément dans l’Asie du sud-ouest, l’Afrique du Nord et en Macaronésie ( les Açores, les Canaries, les îles du Cap-vert et Madère), largement cultivée dans toutes les parties du monde.

Tiges charnues au goût très parfumé mais fin, souvent utilisé haché pour renforcer les saveurs insipides.

Le persil est à la fois un condiment et un légume. Il est autant utilisé en décoration qu’en agrémentation de plats.

Il est dépuratif et diurétique mais également stimulant et reconstituant .

C’est une plante inscrite à la pharmacopée française.

On emploie la racine comme diurétique, sous forme d’infusion.

Les feuilles et la semence sont utilisées comme stimulant et emménagogue.

Recette avec du persil plat : le taboulé libanais

La coriandre

coriandre fraîche dans un panier

L’origine de la coriandre est incertaine. Elle pousse à l’état sauvage dans une vaste zone au Proche-Orient et dans le Sud de l’Europe.

La plus ancienne trace archéologique de coriandre ( environ 6 000 ans avant  J‑C. ) a été trouvée dans la grotte de Nahal Hemar en Israël. La coriandre semble avoir été cultivée dans la Grèce antique au moins depuis le IIe millénaire avant  J‑C.

En France, des fouilles archéologiques ont mis en évidence la présence de la coriandre depuis l’Antiquité ( entre le Ier siècle avant  J‑C et le Ve siècle ) .

Herbe au goût pénétrant, légèrement anisé, au parfum musqué et citronné, la coriandre est appelée aussi persil arabe, persil chinois.

Les fruits séchés, au goût différent de celui des feuilles, sont souvent confondus avec des graines. Ils sont utilisés comme épice. Moulus, ils sont un ingrédient de base de nombreux mélanges, tels que les curry.

Leurs racines sont surtout utilisées dans la cuisine asiatique, en particulier en Thaïlande. Pilées avec de l’ail et du poivre, elles constituent un condiment de base.

Les feuilles ne supporte pas la cuisson ajoutez-les à la fin. Par contre les branches peuvent une fois ciselée intégrer à la cuisson, un plat, un bouillon et le parfumer ;

Plante stimulante , sudorifique , diurétique , calmante , fébrifuge .

Elle est de nos jours employée en phytothérapie, en homéopathie, et en aromathérapie. Ce sont principalement ses fruits entiers, ou en poudre, et son essence qui sont utilisés.

Recette avec de la coriandre : Chutney de coriandre fraîche