Le curcuma

Le curcuma (Curcuma longa) est originaire du sud ou du sud-est de l’Asie. Le curcuma est cultivé depuis l’Antiquité en Inde. Il est fréquemment mentionné dans la littérature en sanskrit à partir du IVe siècle de notre ère, notamment dans l’Atharva-Véda.

Le Curcuma longa semble avoir été connu en Chine avant le VIIe siècle de notre ère. Il est connu en Occident depuis l’Antiquité.

Il est le plus souvent utilisé séché et réduit en poudre et très présent dans la cuisine indienne, Thaïe, Cambodgienne. Il faut dire que frais, il vaut mieux prendre des gants pour le cuisiner car sa belle couleur orangé contient un des pigments les plus forts qu’il soit et votre peau va se colorer et rester ainsi de nombreux jours.

Il est originaire du sud de l’Asie et on l’appelle aussi le «Safran des Indes» mais on le connaît en Europe depuis l’Antiquité.

On lui reconnaît des propriétés anti-oxydantes, son principe actif, la curcumine est l’objet d’études très actives. Il est probablement l’anti-inflammatoire naturel le plus puissant identifié à ce jour .

Les racines de curcuma sont aussi utilisées depuis longtemps dans les anciennes médecines chinoises et indiennes comme anti-inflammatoire et contre la faiblesse des os. Il apaise également les difficultés menstruelles et digestives. Il est stimulant, reconstituant, antiseptique et analgésique .

Le curcuma soutient activement toutes les cellules de l’organisme avec une mention spéciale pour celles du foie. La synthèse de 4.000 études, sur le curcuma, relève pas moins de 580 avantages sur la santé exprimés par ses polyphénols !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.